Et si un astéroïde s’écrase sur la terre ?

astéroïde

La majestueuse planète bleue vieille de 4 milliards d’années n’a plus de beaux jours devant elle selon le constat de nombreux scientifiques. Outre le réchauffement climatique dû aux émissions de dioxyde de carbone (responsables des trous dans les couches d’ozone), il y a également l’explosion démographique conduisant à l’épuisement des ressources de la terre, les déchets toxiques résultant de la surconsommation, la pénurie alimentaire et les guerres dans certaines parties de globe… A cela s’ajoutent les menaces des astéroïdes. C’est pourquoi, le célèbre astrophysicien Stephen King conseille de coloniser d’autres planètes pour se prémunir contre une guerre nucléaire. Pour lui, c’est aussi le moyen d’éviter une éventuelle épidémie de virus menant à la disparition de la masse, ou une intelligence artificielle qui pourrait asservir prochainement l’espèce humaine…

Les visites des astéroïdes.

Pour en revenir aux astéroïdes, il s’agit d’un corps rocheux composé de roches, de glace et des métaux issus du système solaire. Ces objets sont des petits poids par rapport à la planète mais leur contact avec la terre a provoqué l’extinction des dinosaures il y a 65 millions d’années ainsi que d’autres gigantesques cataclysmes. Les télescopes de Nasa répertorient quelque 600 000 gros cailloux spatiaux, et 12 000 d’entre eux sont susceptibles de frôler la terre. Pour la petite info, entre 1994 à 2013, 556 petits cailloux se sont aventurés près de la terre. Et le plus récent, le mois d’avril de cette année, il y a le dénommé 2014-J025 dont le plus gros caillou pèse 620 m. Ils passent à 1,8 km de la planète. Le danger de ces mastodontes célestes c’est leur taille. S’ils mesurent mois de 10m, il n’y a rien à craindre car ils vont se désintégrer dans l’atmosphère. Mais s’ils font des centaines de mètres ou des kilomètres et qu’ils passent à moins de 7,5 millions de km de notre planète, il y a un danger potentiel. Leurs débris peuvent causer des raz-de marée et ravager des villes. Heureusement que les scientifiques rassurent que ce phénomène n’est pas fréquent. Il n’arrive que dans l’intervalle de plusieurs millénaires. La Nasa étudie deux solutions pour détruire ces intrus. Il y a la déviation de circulation dans le cosmos et la destruction de l’astéroïde par une explosion nucléaire. Cette deuxième option ressemble au scénario du blockbuster Armageddon. La réalisation de cette mission est toutefois difficile. En ce qui concerne les prochaines menaces de ces géants, il y a le baptisé Bennu qui mesure 500 m et qui passera entre la planète bleue et la lune en 2135. Dans un avenir plus proche, les chercheurs découvrent également le caillou 2011 AG 5 de 140 m qui rentrera en collision avec notre planète en 2040. Ils émettent toutefois des réserves sur les réelles dimensions de ces géocroiseurs.

Que penser de tout ceci ?

En général, l’impact de ces astéroïdes n’est pas très alarmant comparé aux tsunamis et aux autres « chamboulements ». Mais parmi les météorites le plus destructeur de cette décennie, on retient quand même le météore de Tcheliabinsk en Russie du mois de février 2013. Le caillou d’une dizaine de mètres et de 10 000 tonnes de masse est la cause de nombreux dégâts et de milliers de blessés. Quoi qu’il en soit, la vidéo de la chaîne Discovery Channel mettant en images une météorite de 500 m qui frappe la terre mérite quelques réflexions. La simulation a montré de nombreuses boules de feu ainsi que la destruction de toute forme de vie…

It's only fair to share...Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

No Comments

Leave a Comment

Why ask?