Comprendre la réalité virtuelle.


Le fantasme de cette technologie informatique est devenu réalité depuis l’année dernière. Ce terme ambigu renvoie aux techniques d’immersion d’un utilisateur dans un environnement alternatif (film, jeu vidéo 3 D etc.) généré par les logiciels. La réalité virtuelle permet l’interaction de la personne avec cet univers grâce à l’utilisation d’un casque de réalité virtuelle qui reproduit artificiellement les expériences et la perception des sens de la vue, du toucher, de l’ouïe. La technologie permet aussi la reconnaissance du mouvement de l’utilisateur lors de son déplacement dans la pièce où il se trouve ou dans l’univers virtuel du casque.

Et quel est son intérêt ?

La technologie a la cote auprès des aficionados de jeux vidéo. Grâce à l’appareil dédié à cet effet de simulation virtuelle, ils peuvent se projeter entièrement dans le jeu. Ils ne joueront plus face au jeu mais ils seront plongés dans celui-ci. La simulation est très proche de la réalité et certains joueurs peuvent exprimer des malaises ou des migraines avec le visiocasque.
Outre son application dans l’industrie vidéoludique, la réalité virtuelle est également utilisée dans le traitement des certaines psychoses comme la peur d’aller en avion ou la phobie de cafard par exemple. Pour ce, le médecin fait interagir le patient avec un cafard de taille minuscule. Puis il augmente la taille de l’image jusqu’à ce que le patient se trouve en face d’un grand cafard presque réel devant lui. Cela aurait pour effet de guérir le malade de sa peur. Elle est également très pratique dans les visites virtuelles des musées ou d’un bâtiment dans les agences immobilières. Elle s’invite aussi dans la simulation de vol des pilotes. Son avantage très poussé est également reconnu dans la conception assistée par l’ordinateur avec les logiciels comme SolidWorks. Ce dernier permet de tester l’objet modélisé sur un point de vue physique. En fait, les domaines d’application de cette technologie sont vastes, en passant par la météorologie, l’astrophysique, la domotique jusqu’à l’art numérique pour ne citer qu’eux.

Pourquoi cet engouement pour la VR ?

On peut penser que les géants de l’électronique sont en quête d’un nouveau marché de niche car le marché des appareils téléphoniques est déjà saturé. En plus, l’essor des smartphones a permis la baisse du coût des éléments utiles à la fabrication d’une visiocasque tels que le gyroscope, l’accéléromètre et l’écran HD. Ce qui explique l’implication des fabricants de téléphone comme Samsung et HTC dans ce domaine.

Et quels sont les types de casques de réalité virtuelle ?

A rappeler d’abord que pour obtenir une image réaliste qui dupe le cerveau, il faut un casque puissant et forcément onéreux. Et puis les visiocasques les plus performants ne fonctionnent qu’avec les ordis puissants. Sinon, le premier casque de VR est signé Oculus Rift mais il ne sera commercialisé que l’année 2016. Ce modèle est produit par la société Oculus VR qui est rachetée par Facebook. Puis le casque Samsung Gear VR du constructeur sud-coréen est apparu sur le marché. Ce modèle peut être adapté pour la réalité virtuelle sur son smartphone. Playstation VR pou la PS4 , HTC Vive et d’autres appareils sont également disponibles à l’achat.

It's only fair to share...Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

No Comments

Leave a Comment

Why ask?