Pourquoi opter pour une rédaction pas cher pour votre e-shop ou votre blog ?

rédaction pas cher

L’avancée technologique a permis la prolifération de nombreuses boutiques en ligne. Or l’investissement dans une e-shop performant nécessite un budget assez musclé. Outre le coût du template e-commerce et son paramétrage, le propriétaire du site doit aussi gérer la relation client et la logistique. Sans oublier le côté référencement du site, l’animation des réseaux sociaux et la rédaction d’un blog. Le tout revient au moins dans les 5 000 euros. C’est pourquoi, dans le souci de maîtriser le coût, nombreux sont les propriétaires de sites e-commerce qui sont en quête d’une rédaction pas cher pour alimenter leur blog ou pour rédiger leurs fiches produits.

Les rédacteurs en offshore.

Pour ne pas perdre leur temps à apprendre un métier, et afin d’avoir plus de disponibilité à se consacrer à l’amélioration de leur vente en ligne, les e-commerçants délèguent ainsi la tâche à des rédacteurs web. Comme leur priorité est la recherche d’une rédaction pas cher afin de mieux ficeler leur budget, ils adoptent quelquefois la solution d’externalisation. Cette alternative a ses points forts et ses inconvénients.
Premièrement, le client peut obtenir un coût abordable du tarif rédactionnel. Même s’il n’existe pas encore de simulateurs de comparaison de coût dans ce domaine, comme on en trouve dans le domaine de l’assurance ou du vol aérien par exemple, il est incontestable que les rédacteurs offshore proposent un tarif plus avantageux de rédaction. La demande de devis et la mise en concurrence de différentes offres permettent de s’en assurer et de dénicher le coût le plus abordable. Car même entre les prestataires du contenu web qui se vantent de tarifs de rédaction peu cher, il peut y avoir une différence de prix conséquente. Cela est due entre autres à la concurrence exacerbée dans ce métier.
Quoi qu’il en soit, avec la marge du prix que le client obtient du tarif appliqué dans son pays et celui proposé par le prestataire en nearshore ou offshore, il pourrait investir cet écart de prix dans le référencement de son site. (Une autre étape incontournable s’il souhaite réussir dans l’aventure de l’e-commerce). Pour les prestataires, le grand gagnant dans cette guerre de rédaction d’un site e-shop est au final celui qui affiche un tarif le plus avantageux à moindre faute d’orthographe et de syntaxe.
Ce qu’il faut savoir sur cette quête du tarif low-cost, c’est qu’il ne doit s’appliquer que pour le contenu textuel simple (qui ne requiert pas de recherche approfondie) comme les thèmes de plomberie, voyance, séduction, mode etc. Un client compréhensif devrait comprendre que le tarif de rédactions spécialisées ne devrait pas être négociable.

La médaille a aussi son revers. La rédaction offshore est quelquefois pointée du doigt à cause de « ses défauts de qualité ». Le point de vue pourrait être biaisé ou généralisé. Chacun défend son intérêt. Mais si un client souhaite avoir un texte spécialisé et optimisé seo (répétition 6 fois de mots-clés), richement informatif, impeccable de 500 mots à 3,5 euros les 500 mots, un taux de duplicate content de 20 % au maximum, zéro faute d’orthographe et de syntaxe (ni même oubli d’un point), j’avoue que les conditions ne sont pas faciles ! En plus, s’il a un mauvais sens relationnel dans la façon de critiquer la qualité de vos textes, parce qu’un client est roi et donc il peut se permettre de vous apostropher comme s’il parle à sa femme de chambre ou de vous traiter sans courtoisie (sans écrire bonjour); je préfère ne pas travailler pour un tel client. C’est ce qui m’est arrivé avec la mission du blogueur et propriétaire du site startupimmobilier.fr son profil twitter /aliouneseck84 et qui m’a valu cette évaluation de 1e étoile sur codeur. Et pour couronner le tout, ce client n’honore pas sa facture et refuse de payer les textes validés alors que j’y ai passé un temps fou avec la vérification du contenu dupliqué. Halte a ce type de client de mauvaise foi et mauvais payeur (un de ceux dont je baptise par pentes savonneuses)!

En guise d’info, je propose deux formules :

  • le « pack zen et sympa » avec une qualité de rédaction d’un niveau 3/4, des textes livrés dans les temps aux porteurs de projets sympas.
  • et la formule « R.A.S illico » pour les clients en quête d’une livraison express d’un texte impeccable, exhaustif.

Rédaction pas cher mais pas grattis !

La rédaction des textes simples low-cost ne diffère pas de la rédaction des textes spécialisés. Il faut évidemment avoir les bonnes pratiques du web : récolter les informations pertinentes, les reformuler, rédiger le texte, le relire et vérifier par la suite les fautes d’orthographe et le taux du contenu dupliqué. On demande aussi quelquefois à un professionnel de ce métier d’intégrer les textes au back-office et d’ajouter les images. Le savoir-faire est donc la condition pré-réquise.

En bref, si le budget d’un propriétaire site e-commerce n’est pas à la hauteur des tarifs de rédaction appliqués dans son pays, il pourrait se tourner vers une solution plus abordable d’une rédaction pas cher en offshore. Mais s’il souhaite un texte spécialisé, un véritable « coup de maître » bien positionné dans les résultats organiques, il devrait s’attendre à une révision de tarif. Un prix qui est d’ailleurs largement discount comparé à celui pratiqué dans son pays.

It's only fair to share...Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

No Comments

Leave a Comment

Why ask?