Faut-il recourir à un rédacteur web en anglais ou traduire son site internet en anglais ?

rédacteur web en anglais

L’anglais est comme la langue allemande, enrichie des vocabulaires composés, avec de syntaxe bien définie et des tournures compliquées quelquefois. Il arrive ainsi qu’en tant que traductrice bilingue, on peut avoir de difficulté à traduire en français certains mots composés ou mots isolés en anglais. La richesse sémantique de la langue originale est perdue en cours de la traduction. Pour éviter une telle perte tout en fluidifiant la rédaction, mieux vaut alors recourir à un rédacteur web en anglais.

Comment faire le bon choix d’un rédacteur web en anglais ?

Comme la rédaction en langue française, un des clefs d’une bonne plume est la pratique. Une personne peut communiquer couramment en anglais avec un bon accent mais si elle ne s’entraîne pas à rédiger des textes, son niveau de rédaction reste basique. Un rédacteur web en anglais doit non seulement être capable de jongler avec les mots sans faute d’orthographe et de syntaxe mais il doit aussi posséder un vaste champ lexical dans le thème qu’il traite et ses phrases doivent faire sens. En outre, il doit rédiger directement en anglais en « s’imprégnant » de la culture anglaise mais non pas traduire sa langue natale en anglais. Pour faire le bon choix d’un prestataire qui offre ce type de prestation, il est nécessaire ainsi de demander un texte essai de 100 mots. Cela aide à évaluer les compétences et les ressources littéraires du rédacteur. En guise de rappel, en tant que rédactrice bilingue, je propose également la rédaction en la langue de Shakespeare de votre texte, et cette recommandation s’applique également dans mon cas. Vous avez droit à un texte d’une centaine de mots que vous n’utiliserez en aucun cas. Pour la petite info, j’adore écrire en anglais ! N’hésitez pas à me contacter pour un devis pour la rédaction de votre mémoire, lettre de motivation, site web, e-mails etc.

Comment savoir si le texte est bon ?

Si l’apprentissage de l’anglais a été un vrai supplice pour vous lorsque vous étiez à l’école, vous ne saurez pas si le texte est bon. Il est préférable de faire appel à un anglophone qui vérifiera si le contenu rédactionnel est convenable. Quoi qu’il en soit, un rédacteur web en anglais efficace doit toujours se munir d’un dictionnaire français-anglais et se conformer aux directives d’un client (version BR ou US). Le texte à livrer devrait passer également par le site de vérification de contenu dupliqué et de correction de fautes d’orthographe. Parce que tout rédacteur peut faire de fautes d’orthographe ou des coquilles (excepté les super pro..). Et il y a aussi de nombreux faux-amis en anglais. Mais l’essentiel pour une rédaction site web, c’est qu’on s’efforce de livrer un texte avec le minimum de fautes. Bref, pour avoir des textes en anglais qui gardent toute leur richesse sémantique et qui sonnent naturels, privilégiez le recours à un rédacteur web en anglais. Et si l’anglais n’est pas votre langue natale, faites appel à un anglophone ou à un traducteur professionnel pour s’assurer que tout est OK.


Vous aimeriez lire également

Traduction offshore : comment choisir le bon prestataire ?

It's only fair to share...Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

No Comments

Leave a Comment

Why ask?