Le référencement white hat, black hat et grey hat

black hat

Deux moyens non payants sont à la disposition des propriétaires de sites web pour attirer du trafic qualifié sur ses pages : le contenu pertinent et le référencement. L’objectif du référencement est de faire décoller le site en le positionnant dans les premiers résultats des moteurs de recherche lors des requêtes des internautes sur un certain mot-clé. Les professionnels en seo ont chacun leur méthode personnelle pour parvenir à ce but. Mais Google qui détient 96% de trafic sur la toile, impose le guideline à respecter qu’est la pratique de white hat. Petit focus sur la différence entre les techniques de white hat, black hat et grey hat.

C’est quoi le white hat ?

Dans les temps anciens où Yahoo régnait encore en seul maître sur la toile, les webmasters n’ont qu’à intégrer un maximum de mots-clés pour être bien positionné sur les moteurs de recherche. Mais l’apparition des algorithmes, de page rank, et de quality score de Google a changé la donne. Désormais, les paramètres du bon seo en l’occurrence, le white hat, reposent sur de nombreux facteurs. Citons entre autres le titre pertinent des pages, l’architecture harmonieuse du site, l’interface utilisateur facile à parcourir, l’optimisation du contenu, l’ajout régulier de contenu non dupliqué. Ce sont les techniques de white hat seo à privilégier si on souhaite créer une bonne notoriété pour son nom de domaine.

Et qu’en est-il de black hat ?

Le contraire de la technique qui suit les normes, c’est le black hat, le moyen tordu qui s’apparente au hacking. Cette technique s’articule autour de la création des liens, ou des scripts douteux d’un site. A titre d’exemple, le référenceur crée des textes ayant la même couleur que le fond pour faire gagner plus de poids aux mots-clés. Il peut aussi produire des scripts qui renvoient un contenu différent selon qu’il s’agit d’un robot crawler ou d’un internaute. Il y a également la création automatique des commentaires sur des sites et le vol de contenu dans un autre site etc. La pratique est efficace sur le court terme mais évidemment, le géant de Mountain view ne va pas féliciter les adeptes de cette technique. Il va rappeler les « hors-la-loi du seo » dans la légalité avec la sanction de rétrogradation du site dans le classement. Il se pourrait même que les pages web soient retirées de l’index de Google. En outre, le site requiert ensuite beaucoup de correction pour retrouver son ancien positionnement dans les moteurs de recherche.
On parle encore de grey hat ?

Le chapeau métis tirant vers le gris est aussi du côté de la légalité avec la production de contenu unique, et le respect d’une certaine qualité. Mais il pratique tout de même certaines pratiques douteuses tout en évitant celles les plus punitives. Avant de recourir au service d’une agence de référencement, il est recommandé ainsi de s’informer quel type de technique seo est mise en œuvre dans l’agence.

It's only fair to share...Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

No Comments

Leave a Comment

Why ask?