Rédactrice en réécriture (rewriting)

L’abondance de contenus sur internet et la crainte d’enfreindre  les droits d’auteur favorisent l’augmentation de la demande de réécriture d’articles. Le service est demandé par les propriétaires de sites qui souhaitent prendre les idées d’un texte source de grande valeur afin d’en créer un texte unique. Mais il ne faut pas occulter que cette tâche constitue un grand défi pour le réécrivain surtout si le client souhaite produire un article meilleur que l’original et à plus forte valeur ajoutée. C’est dû au fait qu’une rédactrice en réécriture se sent plus confinée quant à la liberté d’inspiration des idées et qu’il lui faut aussi rendre la rubrique accrocheuse pour les lecteurs. Ceci dit, voici quelques stratégies que j’utilise pour réécrire un article.

Comment une rédactrice en réécriture réécrit un article ?

D’abord, l’écriture est un don inné pour certains, tout comme la peinture, la musique etc. Toutefois, n’importe qui peut apprendre à réécrire un bon article même si sa plume n’est pas bien rodée. De plus, un contenu rédactionnel peut passer de l’étape de l’article navet au « fascinant » même si les idées sont prises d’un autre morceau. Pour réécrire un article, je mets donc en pratique les méthodes suivantes  :

  • Prendre les idées de l’article source mais non pas les mots : lors de ce processus de réécriture, il est possible d’utiliser le synonyme de chaque mot et de reprendre la structure de chaque phrase pour la rendre unique. Mais je ne suis pas très convaincue de cette pratique car cela rend un mauvais service aux lecteurs. Parce que les plus fins parmi ces derniers vont flairer que c’est un plagiat déguisé. Je préfère ainsi ne pas copier le contenu mais les idées. En d’autres termes, je prends les idées à l’intérieur de l’article pour les réécrire avec mes propres mots. Pour ce, je lis jusqu’au bout l’article, je note les idées saillantes et je ne me réfère plus au contenu afin d’éviter la tendance à me servir du choix des mots spécifiques utilisés par l’autre auteur.
  • Réécrire le contenu par paragraphe mais non par phrase :  en étant rédactrice de contenu pendant assez longtemps, il y a des thématiques que je connais bien. Aussi, si un client souhaite avoir 3 ou 4 versions d’un même article, cela ne me prend pas beaucoup de temps de  transmettre le message d’origine tout en évitant le duplicate content. Cependant, la vitesse de réécriture à ses limites. Lorsque je dois réécrire un sujet dont je ne maîtrise pas bien, il me faut lire plusieurs fois chaque paragraphe. Cela me permet d’avoir un contenu écrit 100 % par mes propres mots tout en évitant de ne développer qu’une petite section de l’article.
  • ajouter des points supplémentaires : une rédactrice en réécriture peut aussi écrire en se servant de ses connaissances et des informations glanées sur internet en complément du texte source. J’adopte quelquefois cette stratégie avec l’approbation du client lorsqu’il souhaite un texte plus long que l’original. Cela me permet d’éviter le remplissage inutile des mots même si la réécriture ne permet pas l’emprunt des autres données que l’article initial. Dans la première partie du texte, j’inclus ainsi les renseignements utiles repris dans l’article source. Et dans la dernière partie ou entre les sections, j’améliore le contenu afin qu’il puisse apporter de valeur pour l’audience. L’idéal est que l’ensemble doit être cohérent, fluide  et ne pas départir du sujet.
  • prendre le temps de faire le « polissage » : la réécriture nécessite la révision du choix des mots, de la construction des phrases et de la longueur des paragraphes. Cela implique la modification d’au moins 60 % du document. La suppression ou l’ajout des paragraphes pourrait être indispensable afin de renforcer le flux d’idées. Cette tâche technique consomme ainsi beaucoup du temps surtout au niveau du polissage du texte. Parce qu’il faut corriger la redondance, les erreurs grammaticales, la construction maladroite, la verbosité, les idées différentes du texte source…  

Quelles sont les compétences requises à cette tâche et quand  réécrire un article ?

La réécriture d’un article est un traitement soigné qui nécessite un lexique riche et une bonne maîtrise de la langue française. En réécrivant le nouveau texte, il faut aussi éviter d’ajouter ses opinons personnelles et les interprétations des faits dans le texte source. En général, ce sont les propriétaires de sites ou les référenceurs qui souhaitent obtenir un article de grande valeur qui font appel à une rédactrice en réécriture. Mais il y a aussi ceux qui ont découvert une partie problématique d’un article et ils veulent qu’on la réécrive d’une nouvelle manière.  

Bref, si vous avez besoin d’un nouvel article basé sur les mêmes informations, vous pouvez prendre la bonne décision de me contacter par la page contact de mon site. Vous saurez comment je peux être à votre service !

Vous aimeriez lire également

Rédactrice en marketing de contenu





It's only fair to share...Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

No Comments

Leave a Comment